Comment et pourquoi parler « Argent » avant le mariage

Comment et pourquoi parler « Argent » avant le mariage
Photo de Derek Thomson sur Unsplash

Nous arrivons tous, tôt ou tard, au même constat : L’amour ne suffit pas. La réalité du quotidien reprend très vite le dessus avec son besoin d’argent pour faire vivre son ménage ET vivre. Il est donc essentiel de parler « argent » avant de vous engager avec transparence et pragmatisme.

En France, les problèmes d’argent arrivent en 4e position des motifs de divorce….devant la sexualité. C’est dire l’importance du sujet. Minimiser l’importance de votre situation financière pour la réussite ou l’échec de votre couple serait une grave erreur.

Formez-vous !

On ne le répétera jamais assez. Il est important voir vital de se former dans tous les domaines et particulièrement sur le plan financier. Commencez par le commencement, FORMEZ-VOUS ! Quelque soit votre niveau scolaire, vous avez autour de vous de nombreuses possibilités d’apprendre. Comparez les différentes méthodes et avis, faites vous votre propre opinion et trouvez celles qui vous correspondent le mieux (voir également notre sélection de livres).

Se poser les bonnes questions

Une fois que le projet de vie commune est envisagé, discuter avec honnêteté d’argent avec votre partenaire vous évitera plus tard beaucoup de stress. Voici une liste non exhaustive des questions que vous pouvez aborder ensemble :

  • Combien allons-nous gagner ?
  • Seras-ce suffisant pour satisfaire au niveau de vie que nous envisageons ?
  • Allons-nous, oui ou non, signer un contrat de mariage ?
  • Comment allons-nous gérer notre argent ?
  • Allons-nous ouvrir et disposer d’un compte joint ou continuer à gérer séparément ?
  • Avons-nous les mêmes habitudes financières ? Si non, vais-je pouvoir assumer les siennes ?
  • Mon future/ma future conjoint(e) est-il/elle plus dépensier(e) que moi ?
  • Avons-nous le même profil investisseur ? épargnant ?
  • Quels sont nos crédits et dettes en cours ?
  • Voulons-nous avoir des enfants ? Si oui, combien ?
  • Quels sont nos plans pour les 10, 20 et 30 prochaines années ?

La plupart des activités en couple coutent chères (restaurant, voyages, cadeaux etc.). Et c’est encore plus vrai, une fois que les enfants sont là. La nécessité de déménager, d’acheter une plus grande voiture, les frais de santé bref… Tous les pôles de dépenses voient leurs budgets multipliés. Prenez le temps d’aborder tout ces sujets en amont. L’idéal est de formaliser par écrit les réponses que vous apporterez.

Organisez la collaboration

Chaque mot ici à son importance : Organiser une collaboration. Il est primordial que vous soyez tous deux au clair sur votre fonctionnement de couple. Qui paye quoi ? Comment ? etc… Ici, l’idéal est de faire un budget commun prévisionnel. Vous devez être conscient que le schéma culturel ou familial (l’exemple des parents, apprentissage autodidacte etc.) peut influencer fortement vos perceptions respectives.

Faire un budget

Soyez franc.he. Exprimer sans crainte de jugement votre perception des rôles et responsabilité de chacun, et écouter également sans jugement la vision de votre partenaire. Viendra ensuite le temps de se poser la question de la compatibilité des projets car il vaut mieux dans certains cas renoncer, que de faire un mauvais mariage si les conceptions financières sont radicalement opposées.

Les dettes qui seront apportées dans le mariage doivent également êtres abordées. Tout doit être mis sur la table. Dites clairement quel est le montant total dû, quelles sont les échéances et les modalités d’emprunt. L’objectif est d’estimer au plus près votre reste à vivre commun et vos restes à vivre personnels réciproques, ainsi que leurs évolutions dans le temps.

Observez

Prendre le temps d’observer et de comprendre quel est le profil et les habitudes financières de votre futur(e) conjoint(e) est essentiel.

  • A-t’il/elle l’habitude de suivre et de prévoir ses dépenses ?
  • Est-il/elle un(e) acheteu(se) complusif(ve) ?
  • Vous a-t-il/elle déjà demandé de lui donner de l’argent ?
  • Vous a -t-il/elle déja sollicité pour lui prêter de l’argent ?
  • si oui, combien de fois ?
  • Pour quel montant ?
  • Vous a-t-il/elle remboursé(e) comme prévu ?

Il ne s’agit pas d’installer un climat de méfiance mais simplement de vous inviter à regarder votre situation de couple en devenir avec lucidité car le dit l’adage « l’Amour rend aveugle, mais le mariage lui rend la vue »… Alors ANTICIPEZ !

Consultez un professionnel

Lorsque votre projet devient sérieux, il peut-être opportun de prendre rendez-vous et consulter un spécialiste des questions de finances (gestionnaire de patrimoine, expert comptable, notaire…). Ceci vous permettra, selon votre situation, de soumettre votre projet à la réalité fiscale et économique actuelle.

Projetez-vous et planifiez

Enfin, faites des plans. Définissez votre situation financière idéale sous 10 ans, 20 ans voir jusqu’à la retraite. Combien espérez-vous pouvoir épargner ? Quelles acquisitions espérez-vous réaliser ? Pourrez-vous assurer à vos enfants des études de qualité ? Quelles perspectives pour votre retraite ?

Il n’est en effet jamais trop tôt pour planifier ensemble les grandes étapes de votre vie à deux. Vous pourrez, au fur et à mesure, évaluer la progression financière de votre foyer. OUI ! Le mariage peut-être une formidable expérience où chacun s’épanouit individuellement sans se mettre en danger financièrement, tout en profitant d’une vie de couple … A condition de l’avoir bien préparé. Tout un programme !

0 Shares

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier

Share via
Copy link