9 étapes pour ne plus vivre à découvert

9 étapes pour ne plus vivre à découvert

Imaginez un instant : Nous sommes le 15 du mois, vous serez payés d’ici une dizaine de jours, vous vérifiez le solde de votre compte en banque et… vos comptes sont au vert. A quand remonte la dernière fois que vous avez sourit en consultant vos comptes ?

Vivre une situation financière compliqué entraîne le plus souvent une perte de confiance en soi et un sentiment d’échec. A l’inverse, vivre une situation financière saine crée un sentiment véritable de liberté et d’accomplissement personnel. Il suffit généralement de quelques actions réalisées avec discipline et constance pour inverser une situation mal embarquée. Nous vous proposons 9 étapes pour ne plus vivre à découvert et repartir sur de bonnes bases financières.

Investir d’abord sur soi

Investir sur soi, c’est s’enrichir. Investir sur vous même devrait être votre priorité. Il est nécessaire d’acquérir suffisamment de connaissance pour apprendre à gérer intelligemment ses revenus. Avec le bon état d’esprit, on peut corriger ses erreurs et changer ses mauvaises habitudes (achat impulsif, émotionnel, irréfléchi etc.).

Lisez ! Lire un livre est encore aujourd’hui le meilleur moyen de se former en continu et à moindre coût. D’autant qu’une fois terminé, il vous est toujours possible de revendre ce dernier. N’hésitez pas à visiter notre sélection de livres sur le sujet. Les groupes de discussions sur les réseaux sociaux, les blogs et sites web spécialisés, les webinaires, Youtube ou autres formations ponctuelles en présentiel etc. sont autant d’autres moyens pour se former sur le sujet ! N’hésitez pas à vous inscrire à notre Newsletter, pour recevoir régulièrement nos conseils et guides gratuits.

Un point précis de votre situation financière s’impose

Avant de décider où l’on veut aller, il faut savoir où l’on est et d’où l’on vient. Prenez donc le temps de faire l’inventaire détaillé de toutes vos créances. Si vous ne les avez pas, demandez le ou les tableaux d’amortissement à vos créanciers. Cela vous facilitera grandement le travail. Vous devez définir :

  1. le montant total de votre créance : combien vous devez.
  2. le montant total des mensualités : combien vous payez par mois.
  3. la durée de chaque créance avec paliers successifs de désendettement : combien de temps vous devez payer.

Définissez un budget réaliste et efficace

Définir et suivre un budget est essentiel pour assainir ses finances. SI ce n’est pas déjà le cas, nous vous encourageons vivement, une fois que vous savez exactement où vous en êtes, à faire un budget mensuel.

Savoir faire un budget efficace pour éviter le découvert

Lire l’article : Comment réaliser un budget efficace

Fixez-vous des objectifs mesurables

Vous savez maintenant où vous en êtes, où vous voulez aller et les moyens qui sont à votre disposition. Il est temps de se fixer des objectifs concrets afin de pouvoir évaluer sa progression : « A la date du X, je dois avoir un solde de X€ et une épargne de X€… puis à date de X, ce sera X€ de solde et X€ d’épargne.

Évidemment ces projections doivent se baser sur votre travail d’analyse et votre budget pour coller au plus près de votre réalité.

Maitrisez et réduisez vos dépenses

Commencer à vivre avec un budget signifie que vous devez désormais suivre vos entrées et vos sorties d’argent. Votre plan vers plus de liberté et vos efforts en dépendent. La maitrise de ses flux financiers est l’élément clé de sa réussite financière. Résistez à l’envie de dépenser votre argent sur des choses secondaires non indispensables immédiatement. ÉVITEZ TOUT ACHAT IMPULSIF en appliquant la règle des 30 jours !

Gardez à l’esprit que ce sacrifice est temporaire. Il vous faut simplement faire preuve de patience et de discipline. Après les premiers résultats positifs, prévoyez un restaurant pour vous féliciter de vos efforts !

Lire l’article : 50 manières pratiques de réduire ses dépenses et faire des économies

Trouvez une source de revenus supplémentaires

Augmenter votre entrée d’argent vous permettra non seulement de solder votre passif plus rapidement mais aussi d’être en mesure d’investir davantage une fois libéré.e de cette charge. Prenez soin toutefois si vous vous engagez dans une activité secondaire de garder des temps de repos et de loisirs.

Évitez d’avoir recours au crédit ou d’en cumuler

Évitez autant que possible durant votre période de découvert (et au delà) d’avoir recours à un crédit de consommation. Si vous êtes déjà dans le négatif à la fin de votre exercice mensuel, vous imposer un nouveau prélèvement obligatoire ne fera qu’aggraver votre situation. Si vous en avez déjà un ou plusieurs, mettez en place les étapes précédentes afin d’éviter tout incident de paiement, qui alourdirait davantage votre passif.

Si, une fois payez l’ensemble de vos créances, votre reste à vivre est insuffisant pour couvrir vos besoins, vous devrez peut-être envisager un rachat de crédit ou une mise en insolvabilité. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un conseiller en gestion de patrimoine afin de définir ensemble, la meilleure option pour votre situation.

Soyez patient.e

Mettez en place un fond de secours

Prenez l’habitude de budgéter et d’alimenter chaque mois un fond de secours. D’une manière générale, il est admis, que ce fond doit atteindre la taille critique de 2 x vos revenus réguliers. Allez-y progressivement et intelligemment car l’objectif est que vous n’ayez pas à utiliser l’argent déposé, sauf urgence. Peu importe le montant que vous y déposez mensuellement, l’important est d’être régulier.e et discipliné.e. Automatiser le processus par des virements automatiques vous assurera d’y parvenir.

Vous serez ainsi plus à même de faire face à tout futur imprévu sans vous mettre de nouveau en découvert.

0 Shares

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier

Share via
Copy link